L'aliénation Parentale - Qu'est-ce que c'est ?

Aller en bas

L'aliénation Parentale - Qu'est-ce que c'est ?

Message par Sylvie le Jeu 17 Nov - 12:14

L'aliénation parentale a été définie par le pédopshychiatre GARDNER, comme "l'ensemble des manifestations psychopatologiques liées aux tensions auxquelles sont soumis les enfants dont les parents se déchirent après la séparation".

Like a Star @ heaven Like a Star @ heaven C'est une sorte de processus qui consiste à programmer un enfant pour qu'il haïsse un de ses parents sans que cela soit justifié. Like a Star @ heaven Like a Star @ heaven


En effet, la plupart des parents séparés ont tendance à impliquer leur(s) enfant(s) dans leur conflit, à faire la démonstration plus ou moins visible de leur compétence ou des carences de l'autre ; c'est un comportement assez naturel.

L'enfant est par nature intuitif : il va apprendre à s'autocensurer, à moduler son discours en fonction des attentes supposées du parent chez qui il vit habituellement.

Par contre, quand ce comportement naturel prend la forme d'une volonté, plus ou moins, patente, d'éradication de l'autre parent, voire d'un véritable "lavage de cerveau" des perturbations chez l'enfant sont inévitables => il demande à espacer les visites chez "l'intrus", il emet des critiques ; il finit par rejeter l'autre parent qu'il aime pourtant et dont il a besoin. Plus tard, il prendra conscience qu'il a été complice d'une grande injustice et risque de reproduire la même pathologie psychologique, tout en étant sujet à des symptomes de mal être profond.



Comment identifier le syndrome?


La tâche doit être confiée à un professionnel qui fait passer aux intéressés des tests.

Toutefois, GARDNER a identifié une grille de comportements.

Arrow Le parent aliénant

Le parent aliénant sabote la relation entre les enfants et l'autre parent :

- refus de passer les communications téléphoniques aux enfants ;

- planifier des acitivités avec l'enfant pendant la période ou ce dernier doit être avec son autre parent ;

- dénigrer le nouveau compagnon de l'autre parent ;

- présenter son nouveau compagnon comme un nouveau père ou une nouvelle mère ;

- devant l'enfant dévaloriser ou injurier l'autre parent ;

- refus d'informer l'autre parent des événements importants de la vie de l'enfant ;

- prendre des décisions importantes sans consulter l'autre parent (par ex., choix de la religion) ;

- empêcher l'autre parent d'exercer "son droit de visite et d'hébergement" ;

- interdire à l'enfant d'utiliser des cadeaux de l'autre parent ;

- allégation d'abus sexuel par l'autre parent.

Le parent aliénant veut avoir le contrôle total de ses enfants.

Il va construire un système d'illusions, orienté vers la destruction du lien entre les enfants et l'autre parent : il feint de vouloir forcer, par exemple, les enfants à se rendre en visite chez l'autre parent ; il est très convaincant dans sa détresse et souvent les personnes impliquées dans le dossier croient sa version.



Arrow L'enfant aliéné

Le parent aliénant transmet avec force des impressions négatives de l'autre parent : l'enfant ressent alors le besoin de protéger le parent aliénant, de choisir son "camp" par ce que c'est lui qui lui permet de survivre.

L'enfant aliéné va entretenir les mêmes illusions que le parent aliénant, dans un processus psychiatrique appelé "la follie à deux" :

- dénigrement par l'enfant de l'autre parent ;

- soutien délibéré de l'enfant au parent aliénant ;

- explications futiles de l'enfant à son comportement ;

- assurance de l'enfant quant à son jugement de l'autre parent (qui est souvent de la haine) ;

- l'enfant relate des faits qu'il n'a pas vécu ;

- l'enfant étend son comportement à l'entourage de l'autre parent.



Trois stades du symptome sont dégagés :


- léger : dès que l'enfant est avec le parent aliéné, il manifeste rarement d'oppositions ;

- moyen : au moment du changement de parent, l'enfant conscient du discours que le parent aliénant veut entendre, va dénigrer l'autre parent ; puis, arrivé chez le parent aliéné, coupé, de l'alénant, va repredre un comportement coopératif ;

- grave : l'enfant ici est devenu quasi fanatique et va être tellement paniqué à l'idée de voir le parent aliéné (cris, panique, violence) que la visite devient impossible ; si la visite a lieu le comportement de l'enfant va être tel que le parent aliéné va être obligé de le ramener.



Comment ragir face au syndrome?


Ce n'est qu'au stade moyen et grave qu'une intervention s'impose.

Une action thérapeutique et légale seront à combiner dans les deux autres cas. Action qui pourra aller jusqu'à transférer l'hébergement habituel de l'enfant.

Une médiation familiale pourra être aussi mise en place.

L'important dans ce traitement semble que l'action thérapeutique soit ordonnée par un juge avec un système de sanction à la clé.



En conclusion, il faut rappeler un principe qui a été consacré par la Cour Eurpéenne des Droits de l'Homme (arrêt ELSHOLZ du 13 juillet 2000) : l'intérêt supérieur de l'enfant réside dans le droit fondamental d'avoir accès à ses deux parents.



=> pour aller plus loin :

- Richard A. GARDNER "The Parental Alienation Syndromes", 1992, Second Edition 1998
avatar
Sylvie
Admin
Admin

Féminin Nombre de messages : 13
Ville - Pays : Ile de france
En Garde alternée depuis... : 5 ans

http://garde-alternee.conceptforum.net

Revenir en haut Aller en bas

aliénation parentale je le vie au jour le jour

Message par fleur le Mer 3 Fév - 10:44

bonjour,
Maman de deux filles de 14 et 8 ans je suis victime du papa en effet l'aliénation parentale je le vie une semaine sur deux, les actions de mon mari sont tres viscieuse, valarisé ses actes et minimisé les miènes, me dénigré en dissant que ce n est qu'une plaisanterie etc...
Résultat ma grande fille ne veux pas venir me voir, elle a eu droit a son propre avocat sans que je le sache au debut afin de ne pas venir chez moi résultat je ne voie pas fille que deux dimanches part moi quant a la petite elle réclame son pere régulierement, a croire que je suis la pire des meres que la terre est portée par chance pour moi l'or de mon divorce j' ai demander au juge deux enquettes sociale et psy, et l'enquette spy dévoile le comportement de mon ex mari ainsi que ceux des enfants, au moins si je viens a oublié ou mourir tout serra ecrit pour le futur de mes filles.
Mon ex mari a bien des techniques de séduction aupres des gens pour me faire passé pour une folle, heureusement ses techniques lui demande beaucoup d'énergie et il a du mal a tenir la distance et grace a ça les instituteurs commencent a voir son manège de sur protection pour les enfants.
voila en gros si vous etes dans le même cas que moi dite le ça me ferrais plaisir de savoir que je ne suis pas la seule dans ce cas

fleur
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum